Est-il possible de devenir célèbre grâce à un minuscule papier publié dans la presse?

A la parution du minuscule papier consacré à Tel Quel dans le dernier numéro (103ème, ndmm) du quotidien El Watan, je ne vous cache pas, telqueliens invétérés qui lisez ce billet au lieu de faire quelque chose de plus intéressant comme foutre une baffe à votre femme pour voir si ça la fera taire pendant au moins deux minutes, je disais donc que je ne vous cache pas que je ne fus pas peu fier.  Il faut reconnaitre que nombre de gens dont on prononce aujourd’hui le nom qu’avec un certain émerveillement benêt dans les yeux  sont devenus célèbres grâce à de minuscules papiers.

Songez donc au prince William qu’un seul et unique papier, plus court que celui qui m’a été consacré,  suffit à propulser magnifiquement sous les feux de la rampe. C’était son faire-part de naissance. Ou alors  à Pamela Anderson qui connut la gloire le jour où l’on annonça dans un bilan postopératoire fort succinct que sa mammoplastie avait été réussie.  

Je pense également à un ancien camarade de fac, un falot fini dont la balourdise ne suscita jamais l’intérêt de personne avant qu’on placardât des affiches déplorant sa disparition à la suite des inondations de Bab El Oued. Il n’en revenait tellement pas, d’ailleurs, qu’il se résolut à disparaitre pour de bon. Parmi les absents je peux affirmer sans rougir à présent que c’est le seul qui n’ait pas tort. 

Cependant, le plus fort de tous, est sans conteste, Ben Laden qui réussit avec éclat, pendant son séjour en Afghanistan, alors qu’il était en situation irrégulière, à faire le plus grand boum vedettarial, sans papier, aucun (puisqu’il était en situation irrégulière, concentrez-vous voyons !!).

Mais ce fut au moyen de deux gigantesques Boeings 747 me diriez-vous. Oui, mais un Boeing, est-ce que c’est fait avec du papier ? Alors, s’il vous plait. Et puis, Ben Laden, n’a-t-il pas plus d’une tour, un tour pardon, dans son sac ?

7 commentaires :

leila a dit…

là je peux dire que tu t'es surpassé! Bravo! Tu es sur la bonne voie!

leila a dit…

ça me fait penser à une chanson de gainsbourg:
Laissez parler les p'tits papiers
A l'occasion
papier chiffon
Puissent-ils un soir
papier buvard
vous consoler

Anonyme a dit…

Toutes mes félicitations! Je crois que beaucoup de gens vont apprendre l’existence de ce blog.
Bravo! tu peux être fier.. Les exemples que t'as donnés m'ont un peu amusé, mais pour le dernier, on parlerait plutôt de Tim Osman =P
Bonne continuation! ^^

Nazim Baya a dit…

Merci de m'avoir lu Leila merci d'être toujours fidèle. Tant pis pour toi anonyme si tu avais mis ton prénom je t'aurais remercié nommément lol. Merci pour tes encouragements anonyme et au plaisir de te relire :).

samir a dit…

Pour les profanes (j'introduis là habilement, selon mon humble et auguste avis, ma qualité de vieillot sur ce blog. Si tant est qu'on puisse parler de vieillesse après n'avoir savouré que peu de papiers d'une rare intelligence et d'un verbe acerbe) je disais donc, car, cela n'a pas échappé à votre sagacité que je me suis égaré, je m'adressais donc aux profanes pour leur expliquer que "ndmm" signifiait : "note de moi même" (moi même renvoyant à notre désormais illustre Nazim Baya national).

Nazim Baya a dit…

Merci Samir pour cette explication qui prouve votre appartenance à notre secte. Vous souffrez du même mal que moi, la volubilité lol et je crois que cela nous rapproche. Au plaisir de vous relire.

popeye a dit…

félicitations