Une opération de démolition met face à face habitants et policiers, à quoi reconnait-on un gueux?


Une opération de démolition met face à face habitants et policiers. Révolte à Climat de France.


Il y a du gaz dans l’eau chez les gueux. C’est ce qu’a rapporté du moins la presse écrite dont la crédibilité n’est plus à remettre en cause dès que les journalistes cessent de nous dégoter de géants  anacondas dans quelques caves humides et obscures aux alentours d’El Harrach. Je peux bien entendu multiplier les exemples de la charlatanerie journalistique à l’infini mais ce n’est pas là mon propos (C.f Pourquoi les algériens éprouvent-ils une haine viscérale à l’encontre de Benhadj). Mais savez-vous ce que c’est qu’un gueux, chers lecteurs ? Alors, pour ceux et celles d’entre vous qui ne sauraient pas ce que c’est qu’un gueux, voici une explication :  

Un gueux est un être vivant à cheval entre l’homme et l’animal. Si sa physionomie et sa configuration corporelle humanoïdes le rapprochent davantage du genre humain, sa condition sociale le relègue sans nul doute au rang d’animal. Doué d’intelligence, et jouissant d’une certaine technique, le gueux est capable de construire des bidonvilles et d’y introduire illicitement l’électricité qui l’aidera un peu plus tard dans la vie à achever son état d' indigence par électrocution au sortir de la douche.

Le gueux est connu également pour sa vigueur libidinale dont il est sacrilège pour lui de satisfaire en dehors de la voie  bénie de la procréation. Aussi, un gueux n’est jamais seul, et est toujours entouré d’une gueuse et d’une meute de gueusons (gueuson, petit du gueux) avec qui il partage dans la bonne humeur la misère que Dieu, le tout puissant diront-ils, leur a prodiguée.  

Mais pour sauver son petit bonheur familial, pour l’amour de sa gueuse et de ses gueusons, le gueux, sort poitrine au vent se battre contre la horde policière dépêchée expressément à Climat de France dans le but de l’y chasser.        

3 commentaires :

ramy walid a dit…

le vrai responsable dans l'affaire c'est l'irresponsable qui,au niveau de la mairie, de la daira,ou de la wilaya, a, moyennant tchipa, autorisé ces gueux à construire ces bidonvilles à l'intérieur d'un bidonville!

ramy walid a dit…

Car c'est bien connu un bidonville peut en cacher un autre!

Anonyme a dit…

On dirait de la Mythologie Française! lol
Un gueux, d'après ce que je sais, est une personne pauvre vivant dans la rue, une Sorte de clochard, alors, ouais, on pourrait le voir comme un animal, vu qu'il vit sauvagement et intelligent vu que c'est un être humain...XD
Quel dommage pour ses bidonvilles! Mais du moment qu'il est entouré de sa famille, il pourra s'en sortir peut-être!! lol